Mobilité

02.

Le projet Vélos de Pays

Le projet Vélos de Pays

 Le projet Vélos de Pays est une démarche portée par le Pays Portes de Gascogne et qui vise à développer la pratique du vélo sur le territoire.

Le Pays Portes de Gascogne a acheté grâce au financement de l’Etat TEPCV 50 Vélos à assistance électrique et des accessoires (remorques et sièges enfant, vélos suiveurs, etc…)  afin de faire émerger sur le territoire une offre de location de Vélos à Assistance Electrique (VAE).

Cette nouvelle offre de location s’inscrit dans une démarche d’innovation territoriale visant à faire la promotion du vélo, auprès des habitants du territoire en développant l’offre de mobilités douces, et auprès des touristes en soutenant le tourisme dit « lent », le slowtourisme (l’offre porte le label Terra Gers du Comité Départemental du Tourisme Destination Gers).

Journée de cohésion d’équipe pour AG2R La Mondiale avec les Vélos de Pays.

50 vélos MATRA (marque française) ont été achetés. Ils présentant une autonomie d’environ 100 km, et se rechargent sur des prises électriques classiques.

 

Ces Vélos ont pour vocation d’être loués ou prêtés aux habitants, touristes, entreprises, afin que le plus grand nombre puis les essayer.

Les expérimentations

Eté 2018

Pour définir et accompagner cette offre de slowtourisme, le Pays s’est appuyé sur les acteurs du territoire par la mise en place d’un comité de pilotage.

Parmi ces partenaires, un travail important a été réalisé conjointement avec le Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers avec lequel le Pays avait signé une convention de partenariat dans le cadre du contrat SPOTT.

On également été associés dès le démarrage du projet: les communautés de communes et offices de tourisme, le Comité Départemental de Cyclotourisme et clubs locaux, l’Etat à travers la DIRECCTE.

Afin de faire émerger cette offre de location, le territoire a lancé un marché de service en en 2018 et s’est appuyé sur l’expertise de l’enseigne VéloStation (Groupe Cyclelab – L’Isle-Jourdain), qui s’est occupé pendant les six mois de l’expérimentation (juin à novembre 2018) de la maintenance du parc et de l’animation du réseau de loueurs. Les loueurs qui se sont lancés dans la démarche, s’ils présentaient des caractéristiques spécifiques à chaque territoire afin de proposer un service « sur-mesure », étaient tous ouverts 7 jours sur 7 et formés à la location de Vélos à Assistance Électrique. Une tarification commune a été élaborée et la communication était coordonnée par le Pays pour promouvoir une offre homogène.

 Dans le cadre de ce projet, un important travail a été réalisé en partenariat avec les Offices de Tourisme du territoire et les clubs locaux de cyclotourisme afin d’identifier et qualifier des itinéraires vélo du territoire.

Inauguration des Vélos de Pays le 15 juin 2018 au Véloscope de L’Isle-Jourdain avec les élus et techniciens en charge du projet.
Ici, de droite à gauche, Olivier Loevenbruck, directeur de l’enseigne Vélo-Station, Guy Mantovani, Président du Pays Portes de Gascogne, Hervé Lefebvre, Vice-Président en charge des mobilités, Alain Claoué, maire de Homps et Jacqueline Winnepenninckx-Kierser, Adjointe à Toulouse Métropole

Pendant l’hiver 2018 – 2019, les Vélos de Pays sont confiés aux entreprises et collectivités du territoire, qui les mettent à disposition de leurs salariés afin que ceux-ci puissent expérimenter les déplacements sur les trajets domicile-travail ou pour des déplacements professionnels.

Aménager le territoire

Afin de favoriser les mobilités actives et plus particulièrement la pratique du Vélo le Pays Portes de Gascogne accompagne ses collectivités afin qu’elles puisse aménager les itinéraires cyclables.

Des itinéraires touristiques et culturels ont été crées et il s’agit maintenant de les sécuriser, les signaler et de prévoir des aires de services adaptées aux attentes des pratiquants réguliers ou occasionnels.

Le Pays a mobilisé différentes sources de financement dont une dotation dédiée à l’expérimentation et à l’innovation de la Région Occitanie dans le cadre du Contrat Territorial Occitanie.